Le LIVRE

 

ARTISTES AU STALAG

 

 

Extrait de la préface

 

Cet ouvrage est le résultat d’un travail où se mêlent enquêtes, rencontres et surtout une forte volonté de retrouver le parcours d’un

père, de reconstituer son vécu avec ses compagnons d’infortune au Stalag VIII C.

En hommage à Henri Millet, son père, elle a voulu retracer la vie d’un prisonnier de guerre au sein d’un Stalag de Sagan. Pendant plusieurs années, secondée par Georges son époux, elle s’est livrée à une longue recherche qui s’est muée en enquête pour devenir un véritable travail historique. Partant de l’histoire d’un homme, elle a en fait, permis de faire revivre toute l’organisation d’un camp, retrouvant les noms, les matricules, reconstituant à travers des récits et des lettres leurs souffrances, leurs espoirs, leur investissement dans des activités créatives.

Elle a déroulé un fil avec lequel elle a tissé une fresque riche de témoignages qui rejoint ainsi la Grande Histoire.

Merci encore à Agnès et Georges pour cet ouvrage précis et précieux et pour avoir révélé le talent de tous les artistes du Stalag VIII C.

 

Marie-Claude Payeur-Boulard

Historienne de l'art

 

Livre disponible chez les auteurs. Pour toute demande, me contacter : agneselias@orange.fr

 

Quelques avis :

 

Claude M. (professeur agrégé d’histoire)

J’ai beaucoup aimé votre livre. Je l’ai montré à mes collègues en leur disant « c’est ainsi qu’on devrait écrire l’Histoire ». Je vous en commande deux autres pour leur offrir..

 

Fabien P. (professeur d’histoire-géo en collège à Stain (93)

Je prépare avec mes élèves de 3ème le concours national de la Résistance dont le thème cette année est : Résister par l’art et la littérature. Votre livre est au centre de notre projet.

Nota : A sa demande nous avons fait une intervention en classe, quelques semaines plus tard, Fabien nous a informés que sa clase avait obtenu le 3ème prix dans la catégorie création audio.

 

Charles B. (neveu de prisonnier du stalag VIII C)

Merci. A travers cet ouvrage il y aura une trace de notre famille et de tous ceux qui ont vécu la captivité.

 

Monique G.

J’ai bien reçu votre livre. Je vous remercie, j’en ai commencé la lecture qui semble passionnante.

 

Paul-Camille D. (ancien prisonnier)

Je revis ces jours qui s’étaient peu à peu effacés et parviens à les mieux comprendre.

 

Retour au menu